homeFrenchGermanItalian
Recherche 

Les infos sélectionnées par RSF-Suisse

Cinq médias martyrs à travers le monde

L’attentat contre Charlie Hebdo, qui a coûté la vie à huit journalistes, a choqué le monde entier. Une attaque qui vient s’ajouter à la longue liste de médias ciblés à travers le monde. Reporters sans frontières met en avant le cas de cinq médias qui ont vu une partie de leurs journalistes assassinés pour avoir exercé librement leur mission d’information.

+ Lire

Les actes de violence et de censure contre les médias s'accentuent après l'attentat contre Charlie Hebdo

Parce qu’ils ont affiché publiquement leur soutien à Charlie Hebdo, frappé par un attentat meurtrier le 7 janvier, de nombreux médias ont été la cible de violence et de censure. Pressions, menaces, attaques physiques.... Reporters sans frontières dénonce ces actes d’intimidation et appelle les Etats à tout mettre en oeuvre pour protéger les journalistes.

+ Lire

Déclaration de RSF à ses correspondants et à ses sympathisants

A Paris, le 7 janvier 2015, des assassins haineux ont tué 12 défenseurs de la liberté, journalistes, dessinateurs, policiers et simples citoyens. Aux cris de : « Dieu est grand, le prophète est vengé, on a tué Charlie Hebdo ! » Par cet acte ignoble et les mots qui l'accompagnent, ils incarnent la menace générale qui pèse aujourd'hui sur notre liberté de pensée, d'expression et d'information.

+ Lire

RSF dénonce une récupération indigne et appelle à la solidarité avec tous les Charlie du monde

Reporters sans frontières (RSF) se félicite de la présence de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement étrangers lors du rassemblement du dimanche 11 janvier en hommage aux victimes des attentats, mais s’indigne de la présence de représentants de pays répressifs de la liberté de l’information.

+ Lire

Ils veulent nous réduire au silence. Ils n'auront obtenu qu'une minute

Les journalistes de Charlie Hebdo n'ont jamais reculé, ils ont toujours usé pleinement de leur liberté d'expression, ne cédant ni à la censure ni à l'autocensure. Aujourd'hui, leur liberté est / doit être un exemple pour nous tous.

+ Lire

"L'atteinte au sacré ne peut constituer une limite à la liberté de l'information"

L’attaque meurtrière contre la rédaction de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015 à Paris, témoigne une nouvelle fois du danger permanent qui plane sur les journalistes couvrant la délicate question du religieux. En 2013, RSF publiait un rapport intitulé « Blasphème : l’information sacrifiée sur l’autel de la religion » dans lequel l’organisation dressait un état des lieux de cette « offense » et de ses conséquences qui pèsent sur les journalistes dans le monde. Un rapport tristement d’actualité.

+ Lire

Mercredi noir : au moins 12 morts dans une fusillade à Charlie Hebdo

Des hommes cagoulés lourdement armés ont fait irruption ce matin dans les locaux de Charlie Hebdo à Paris. L’attaque a fait au moins 12 morts et plusieurs blessés graves. 

+ Lire

RSF appelle les médias à publier les dessins de Charlie Hebdo

En réaction à l’odieux attentat contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo qui a coûté la vie à douze personnes ce mercredi 7 janvier, Reporters sans frontières lance un appel international à tous les directeurs de médias pour qu’ils publient dès demain les dessins du magazine endeuillé.

+ Lire

TURQUIE - La réaction de RSF aux virulentes accusations du président turc Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a récemment fustigé le bilan 2014 des violences contre les journalistes publié par Reporters sans frontières (RSF). Il accuse l’organisation de critiquer son pays dans le cadre d’une "campagne" politique dirigée contre lui.

+ Lire

KENYA - RSF déplore la ratification de la nouvelle loi sur la sécurité au Kenya

Reporters sans frontières s’inquiète de certaines dispositions de la nouvelle loi sur la sécurité qui mettent en péril la liberté de l’information au Kenya.

+ Lire

top