homeFrenchGermanItalian
Recherche 
International : RSF publie ses feuilles de match pour la CAN 2017
January 13th, 2017

Du 14 janvier au 5 février 2017, le Gabon accueillera la 31e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). A cette occasion, RSF détourne les traditionnelles “feuilles de matchs
", afin de présenter ses statistiques africaines sur la liberté de l’information et mettre en lumière, le cas échéant, les exactions commises par les pays participants.
Parmi les pays qui s’affronteront lors de cette compétition, certains, gouvernés par les plus grands prédateurs de la liberté de la presse, se sont démarqués par leurs exactions envers les journalistes et les médias.

Cette année, le Gabon s’est particulièrement illustré en instaurant un black-out total sur les médias, les communications et les réseaux sociaux, lors de la crise post-électorale en août dernier. Tout au long de l’année, l’Ouganda s’est appliqué à parfaire sa technicité, violentant davantage de journalistes en marge des manifestations contre la réélection du président Yoweri Museveni. Autre performance dangereuse, la République démocratique du Congo (RDC) qui a vu l’assassinat en toute impunité de son 12ème journaliste en 10 ans. Avec 28 journalistes détenus, l’Egypte est parmi les plus grandes prisons au monde pour la profession, poursuivant ses efforts pour durcir encore un peu plus sa législation contre la presse.

“La ferveur populaire que suscite un tel événement ne doit pas faire oublier une autre réalité, celle plus dure, des exactions à l’égard des journalistes et des médias perpétrés par un grand nombre de pays participants, déclare Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. La CAN est donc l’occasion pour Reporters sans frontières de distribuer les cartons rouges à certains pays et chefs d’Etat africains, prédateurs de la liberté de la presse.”

Le coup d’envoi de cette campagne sera lancé le 14 janvier 2017 à l’occasion du premier match qui oppose le Gabon à la Guinée Bissau, qui occupent respectivement la 100e et la 79e place sur 180 pays au Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF.

Suivez ici la campagne de Reporters sans frontières sur cette page qui sera actualisée au fil de la compétition.
top