homeFrenchGermanItalian
Recherche 
BUSINESS CONTRE DROITS HUMAINS
January 17th, 2017

Signature des nouveaux Accords avec la Chine
Déploration de la part des promoteurs Talk-to-China
Zurich/Genève/Lugano, 16.01.2017
 
Encore aujourd'hui le Conseil fédéral a signé des accords avec la dictature chinoise qui ne tiennent pas compte des engagements prévus par la Constitution fédérale suisse en matière de Droits de l'Homme et de protection de l'environnement.
Le Conseil fédéral n'a pas tenu compte des persécutions systématiques et des exploitations auxquelles sont soumises des populations et des territoires entiers sous contrôle du Président chinois.
Déjà l'Accord de Libre Échange ratifié par le Parlement en 2013 avec la Chine avait exclu toute clause de protection des Droits de l'Homme,  de protection de l'environnement et d'application des standards de l'Organisation Internationale du Travail. Dans son Message du 4 septembre 2013 le Conseil Fédéral avait déclaré que: "on a tenu compte des Droits de l'Homme dans le cadre de la déclaration de la part des deux États parties à l'Accord de Libre Échange en faveur de la légalité et des principes fondamentaux des rapports internationaux".
Malgré cette déclaration, jusqu'aujourd'hui aucune mesure n'a pas été mise sur pied pour assurer un commerce équitable entre la Suisse et la République Populaire de Chine. Par la signature des Accords d'aujourd'hui et moyennant la libéralisation ultérieure dans le secteur commercial et douanier, les deux Gouvernements accomplissent encore un autre pas dans la fausse direction.
Les promoteurs de la pétition Talk-to-China, parmi lesquels des membres du Parlement et un Prix Nobel, supplient le Parlement et le Conseil fédéral de tout entreprendre, grâce aux relations si étroites avec la dictature chinoise, pour assurer le maintien des promesses exprimées lors de la signature de l'Accord de Libre Échange.
 
Les premiers signataires :
 
Tashi Albertini, Neftenbach; Pietro Bellasi, Lugano/Milano; Paolo Bernasconi, Lugano; Matthias Brunner, Zurigo; Bettina Büsser, Zurigo; Christian Campiche, Losanna; Christiane Dubois, Ginevra; Richard Ernst, Winterthur; Maya Graf, Sissach; Paul Grossrieder, Charmey; Léo Kaneman, Ginevra; René Longet, Ginevra; Thomas Minder, Sciaffusa; Martin Naef, Zurigo; Alberto Nessi, Chiasso; Giorgio Noseda, Mendrisio; Thérèse Obrecht, Ginevra; Regula Rytz, Berna; Rainer Schweizer, San Gallo; Gérard Tschopp, giornalista, Pully; Bruno Vanoni, Zollikofen
top