homeFrenchGermanItalian
Recherche 
Amériques - L’Assemblée générale de l’OEA adopte une résolution sur la protection des journalistes
June 28th, 2017

RSF se réjouit de l’adoption par l’Organisation des Etats américains (OEA) d’une résolution visant à renforcer la protection des journalistes et à lutter contre l’impunité des crimes commis contre la profession. C’est la première fois que l’OEA adopte une résolution portant sur cette question fondamentale.

Réuni du 19 au 21 juin à Cancún (Mexique) pour son Assemblée générale annuelle, le Conseil permanent de l'Organisation des États américains (OEA) a adopté, dans le cadre de son travail de promotion et de protection des droits humains, une résolution prévoyant de mieux protéger et de valoriser le travail des journalistes dans la région.

Cette résolution a été créée sous l’impulsion du bureau d’Edison Lanza, Rapporteur spécial pour la liberté d'expression de la Commission interaméricaine des droits de l’Homme (CIDH), avec le soutien actif de pays comme l’Uruguay, l’Argentine, le Chili et le Pérou.

C’est la première fois que l’OEA adopte une résolution portant sur cette question fondamentale de la protection des journalistes. Celle-ci appelle l’ensemble des Etats membres de l’OEA à:

1: Condamner les assassinats de journalistes et à adopter des mesures spéciales de prévention et de protection pour la profession.

2: Lutter contre l’impunité des crimes contre les journalistes, à travers la création de parquets spéciaux indépendants, l’adoption de protocoles/méthodes d’investigation et de jugement spécifiques, et la formation continue des fonctionnaires de justice en matière de liberté d’expression et de sécurité des journalistes.

3: Réaffirmer publiquement que chaque journaliste a le droit de recevoir, chercher et relayer des informations sans aucune discrimination que ce soit.

4: Encourager et renforcer la collaboration des Etats membres avec la CIDH et le Bureau du rapporteur spécial, notamment sur la question de la lutte contre l’impunité des crimes contre les journalistes.

“Face aux recrudescences des violences dirigées contre les journalistes à travers le continent américain, RSF s’enthousiasme du vote de cette résolution par les pays de l’OEA, et partage l’ensemble des recommandations prévues dans le texte, déclare Emmanuel Colombié, directeur du bureau Amérique latine pour RSF. Ce vote marque une nouvelle étape dans la prise de conscience des gouvernements américains quant à leurs responsabilités de protéger les journalistes et de mettre en avant le travail de la presse.”

Le texte, que RSF a pu se procurer, rappelle en effet l’importance fondamentale de la liberté d’opinion et d’expression pour “développer et renforcer des systèmes démocratiques efficaces”, et reconnaît que les journalistes enquêtant sur les “sujets liés aux violations des droits de l’Homme, au crime organisé, à la corruption et à tout type de comportements illicites graves” sont régulièrement exposés à des agressions et des violences, à l’origine d’une autocensure “privant la société d’informations d’intérêt public”.

Un constat là aussi largement partagé par RSF qui espère que les gouvernements, malgré le caractère non contraignant de cette résolution, respecteront leurs engagements et mettront rapidement en place les mesures prévues.

top