homeFrenchGermanItalian
Recherche 
RSF et le Conseil des droits de l’homme

RSF contribue aux travaux du Conseil en ce qui concerne la promotion et la protection des droits humains, et notamment le droit à la liberté d’expression, de diverses manières :

  • déclarations orales pendant les dialogues interactifs avec les titulaires de mandats concernant les procédures spéciales;
  • déclarations orales lors de débats généraux sur des questions thématiques ou des situations propres au pays (Birmanie ou Tibet, par exemple), incluant des discussions sur les recommandations de l’EPU (examen périodique universel); déclarations écrites sur des sujets généraux soumises avant une session et distribuées à tous les participants dans le cadre des documentations officielles;
  • rapports écrits sur chaque pays soumis à l'EPU*;
  • émission de communiqués de presse en lien avec les travaux du Conseil, attirant notamment l’attention sur les violations de la liberté de presse dans des pays en examen ou dans des situations non prises en compte par le Conseil;
  • participation aux déjeuners-débats et debriefings organisés à la fois par les gouvernements et les ONG, ainsi qu’à des consultations informelles et ouvertes, organisées par des pays présentant des ébauches de résolutions;

RSF travaille en synergie informelle avec d’autres ONG au Conseil (Amnesty International, Human Rights Watch, Pen International). RSF est la seule ONG spécifiquement concernée par la liberté de presse à s’exprimer régulièrement.

RSF se tient aussi à disposition des journalistes couvrant les sessions pour des commentaires, citations etc.

Documents à télécharger pour les années suivantes :

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

 

 

 * L’Examen Périodique Universel (EPU) est un processus unique en son genre : il consiste à passer en revue les réalisations de l’ensemble des Etats membres de l’ONU dans le domaine des droits de l’homme. Il s’agit d’un processus mené par les Etats, sous les auspices du Conseil des droits de l’homme. Il fournit à chaque Etat l’opportunité de présenter les mesures qu’il a prises pour améliorer la situation des droits de l’homme sur son territoire et remplir ses obligations en la matière. Mécanisme central du Conseil des droits de l’homme, l’EPU est conçu pour assurer une égalité de traitement à chaque pays.
L’EPU est un des piliers sur lequel s’appuie le Conseil : il rappelle aux Etats leur responsabilité de respecter pleinement et de mettre en œuvre tous les droits de l’homme et libertés fondamentales. L’objectif ultime de l’EPU est d’améliorer la situation des droits de l’homme dans tous les pays et de traiter des violations des droits de l’homme, où qu’elles se produisent.

top