Swissinfo, la plateforme internationale en ligne de la SSR, a 20 ans. Reporters sans frontières Suisse était partenaire de l’événement marquant cet anniversaire, mercredi 20 novembre à Berne. A cette occasion, RSF Suisse a été très fier de présenter le témoignage de deux journalistes vivant aujourd’hui en Suisse et qui ont reçu l’appui de notre le Fonds de soutien et de solidarité en faveur des journalistes et autres acteurs de l’information persécutés ou en danger.

Umut Akar (à droite sur la photo), kurde de Turquie, et  le Syrien Maher Akraa (à gauche, en compagnie du secrétaire général de RSF Suisse Denis Masmejan), sont venus partager leur expérience et leur parcours. Ils ont en commun tout à la fois leur métier de journaliste, la nécessité de fuir leur pays, puis l’arrivée en Suisse où chacun, depuis, tente coûte que coûte de rester fidèle à sa vocation.

«En Turquie si vous êtes un journaliste kurde, le gouvernement vous regarde comme un terroriste», a dénoncé Umut Akar. Maher Akraa raconte, lui, qu’il avait tout le temps peur d’être arrêté lors de ses derniers reportages en Syrie. «Lorsqu’il y a un bombardement, tu sais que tu vas mourir. Mais lorsqu’ils t’embarquent, tu ne sais pas ce qui va t’arriver.»

Notre fonds de soutien a été créé en 2015, à l’occasion des 25 ans de la section suisse de RSF. Il a permis d’accorder de l’aide à plusieurs dizaines de journalistes ayant dû fuir leur pays, sous forme d’achat de matériel de travail, de cours de langues, de formation continue, etc. Le but est de leur permettre de poursuivre, d’une manière ou d’une autre, l’exercice de la liberté d’informer.

Lors de cette soirée, une collecte a été également organisée en notre faveur. Pour nous soutenir, vous pouvez suivre ce lien.

Lire le communiqué de Swissinfo: .MM_20Jahre_21112019_FRA

Partagez cet article !