Liberté pour Cumhuriyet, liberté pour tous les journalistes turcs !

Monsieur Erdogan,

Dix-sept collaborateurs du quotidien Cumhuriyet sont injustement accusés de «terrorisme » et trois d’entre eux croupissent toujours dans vos geôles en attendant leur jugement : le rédacteur en chef Murat Sabuncu, le journaliste d’investigation Ahmet Şık et le président du directoire, Akın Atalay, sont derrière les barreaux depuis plus d’un an. Leur procès ne reprendra que le 9 mars prochain. Il est temps d’abandonner les accusations absurdes portées contre eux !

Nous demandons leur libération immédiate et celle de tous leurs confrères turcs jetés injustement en prison.

Depuis plusieurs années, vous ne ménagez pas vos efforts pour réduire au silence ceux qui ont l’audace de faire leur métier : informer. Emprisonnements arbitraires, perquisitions et fermetures de médias, confiscations des cartes de presse… La Turquie est aujourd’hui la plus grande prison du monde pour les journalistes professionnels. Monsieur Erdogan, nous ne vous laisserons pas faire.

Nous en avons assez de voir les journalistes turcs traités comme des terroristes. Nous en avons assez de ces procès de masse, de ces accusations extravagantes, de ces détentions arbitraires qui sont autant de tragédies humaines.

Il est temps de restaurer le pluralisme, la liberté de la presse et l’État de droit en Turquie. #SaveTurkishJournalists !

Liberté pour Cumhuriyet, liberté pour tous les journalistes turcs !

Monsieur Erdogan,

Dix-sept collaborateurs du quotidien Cumhuriyet sont injustement accusés de «terrorisme » et trois d’entre eux croupissent toujours dans vos geôles en attendant leur jugement : le rédacteur en chef Murat Sabuncu, le journaliste d’investigation Ahmet Şık et le président du directoire, Akın Atalay, sont derrière les barreaux depuis plus d'un an. Leur procès ne reprendra que le 9 mars prochain. Il est temps d’abandonner les accusations absurdes portées contre eux !

Nous demandons leur libération immédiate et celle de tous leurs confrères turcs jetés injustement en prison.

Depuis plusieurs années, vous ne ménagez pas vos efforts pour réduire au silence ceux qui ont l’audace de faire leur métier : informer. Emprisonnements arbitraires, perquisitions et fermetures de médias, confiscations des cartes de presse… La Turquie est aujourd'hui la plus grande prison du monde pour les journalistes professionnels. Monsieur Erdogan, nous ne vous laisserons pas faire.

Nous en avons assez de voir les journalistes turcs traités comme des terroristes. Nous en avons assez de ces procès de masse, de ces accusations extravagantes, de ces détentions arbitraires qui sont autant de tragédies humaines.

Il est temps de restaurer le pluralisme, la liberté de la presse et l’État de droit en Turquie. #SaveTurkishJournalists !

**your signature**

Partager la pétition