Stratégie 2020-2023 de RSF Suisse

 

1. Reporters sans frontières (RSF) Suisse

Créée en 1990, Reporters sans frontières (RSF) Suisse est une association au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse. Son siège est à l’adresse de son bureau, actuellement à Genève.

RSF Suisse est la section suisse de Reporters sans frontières International, dont le siège est à Paris. Son comité est composé, selon les statuts, de huit à douze membres bénévoles. L’association dispose d’un secrétariat général doté actuellement d’un plein temps à Genève et d’un poste à 25% à Zurich.

2. Les missions de RSF Suisse

Les missions de RSF Suisse sont définies à l’article 3 des statuts de l’association. A teneur de cet article, la section a pour objectif « la promotion des Droits de l’Homme par la défense de la liberté d’informer et d’être informé à travers le monde. » Elle se mobilise notamment pour obtenir la libération immédiate et inconditionnelle des journalistes emprisonnés, faire reculer la censure, encourager l’adoption de traités, conventions, lois et autres mesures propres à garantir la liberté de la presse, améliorer la sécurité des journalistes notamment dans les zones de conflit et soutenir, avec tous les moyens appropriés, les médias et les professionnels de la presse en lutte pour la liberté d’informer.

Les missions de RSF Suisse découlant de l’article 3 des statuts doivent être comprises et interprétées à la lumière des documents pertinents adoptés par RSF International.

3. Le but de la Stratégie 2020-2023

La Stratégie 2020-2023 détermine la manière dont l’association remplit les missions définies par l’article 3 des statuts durant cette période.

La présente Stratégie est approuvée par le comité.

Elle est mise en œuvre par le secrétariat général avec, au besoin, le concours du comité.

4. Le champ d’action de RSF Suisse

RSF Suisse incarne et défend les valeurs de RSF en Suisse. Son action cible les médias, le public et les autorités suisses.

L’association développe et conduit ses propres actions conformément au chiffre 5 ci-après.

Elle relaie en outre, dans la mesure de ses possibilités, les actions et les campagnes du secrétariat international de RSF.

L’association ne peut agir qu’exceptionnellement en dehors des frontières nationales, uniquement avec l’aval et en concertation avec le secrétariat international.

5. Thèmes et actions prioritaires

5.1.      Principes

Afin d’assurer la cohérence et la lisibilité de ses actions et d’utiliser ses ressources de la manière la plus efficiente possible, le secrétariat général remplit les missions de l’association définies à l’article 3 des statuts selon les principes suivants.

Toute action du secrétariat général doit :

a) porter exclusivement sur un ou plusieurs des thèmes prioritaires au sens du point 5.2. ci-dessous ;

b) utiliser exclusivement un ou plusieurs des moyens d’action décrits au point 5.3. ci-dessous.

5.2.      Thèmes prioritaires

5.2.1.   Défendre et promouvoir la liberté, le pluralisme et l’indépendance du journalisme en tenant compte de l’environnement numérique

RSF Suisse défend et promeut la liberté, le pluralisme et l’indépendance du journalisme en vouant une attention particulière aux défis de la mutation numérique. Ce faisant, RSF Suisse :

– veille tout particulièrement à ce que l’élaboration et l’application de toute législation ou norme juridique touchant les médias ou le journalisme soient conformes aux valeurs de RSF ;

– se mobilise pour encourager et renforcer le développement d’un journalisme indépendant et de qualité dans l’écosystème numérique ;

– mène une veille active de l’environnement économique des médias en Suisse mais dans une optique non syndicale ;

– cherche à promouvoir le rôle des médias et du journalisme et la confiance dont ils doivent jouir dans une société libre, démocratique, pluraliste et ouverte.

5.2.2.   Défendre et protéger les journalistes

– RSF Suisse s’engage pour renforcer la protection et la sécurité des journalistes et de leurs sources notamment face aux risques découlant des technologies de l’information ;

– L’association vient en aide aux journalistes ayant dû fuir leur pays en raison de l’exercice de leur métier et qui se trouvent en Suisse.

5.3. Actions prioritaires

5.3.1.   Plaidoyer

– Le plaidoyer de RSF Suisse comprend des interventions ciblées auprès des politiques, de l’administration, de représentants du pouvoir judiciaire, des milieux médiatiques, économiques et associatifs.

5.3.2.   Aide directe aux professionnels de l’information

– L’aide directe de RSF Suisse s’entend de toute forme de soutien financier ou autre destinée à venir en aide à des journalistes en exil en Suisse ou à des professionnels ou des médias en Suisse méritant d’être soutenus dans des procédures juridiques dès lors que la liberté de la presse est en jeu.

5.3.3.   Diffusion de contenus propres

– Par la diffusion de ses contenus propres, RSF cherche à promouvoir ses valeurs et ses actions et à étendre son influence auprès d’un public cible. Les contenus propres prennent la forme de newsletters, de publications, d’études et de rapports, d’interventions dans les médias et d’activités sur le web et les réseaux sociaux.

5.3.4.   Evénements

– Les événements auxquels RSF Suisse participe ou que l’association organise doivent porter sur un thème prioritaire clairement identifiable.

– L’association privilégie les événements dont elle peut attendre un impact élevé sur un public cible (décideurs, responsables politiques, médiatiques ou associatifs, etc.)

5.3.5.   Formation

Dans la mesure de ses capacités, RSF Suisse met sur pied des offres de formation continue ou de perfectionnement professionnel.

L’association cherche en particulier à permettre à des journalistes, blogueurs et défenseurs des droits humains d’acquérir les outils nécessaires pour pouvoir être actifs sans risque et sécuriser leurs sources dans l’environnement numérique.

Elle cherche aussi à être présente dans le cadre scolaire, en lien notamment avec la Semaine des médias.

6. Financement

Les principales ressources de RSF Suisse sont le financement de projets par des grands donateurs, les dons librement utilisables, les cotisations et les recettes provenant de la vente des albums.

L’association développe en priorité le financement de projets par des grands donateurs. Elle dégage les disponibilités nécessaires pour conduire ses projets en rationalisant au maximum ses tâches administratives.

L’association cherche à augmenter les recettes provenant de dons librement utilisables, que soit auprès du grand public ou des éditeurs et diffuseurs.

Elle tend aussi à acquérir de nouveaux membres, principalement parmi les professionnels de l’information. Elle veille à ce que chaque membre paie sa cotisation.

7. Mise en œuvre

Le secrétariat général présente au comité un plan d’action annuel relatif à la mise en œuvre de la présente stratégie.

Ce plan d’action mentionne les principales actions prévues durant l’année, ainsi qu’un calendrier.

Le secrétariat rapporte chaque année au comité sur la mise en œuvre de la présente stratégie durant l’exercice écoulé.

La présente stratégie peut être revue et adaptée en tout temps.

Approuvé par le comité de RSF Suisse, le 30 mars 2020

Partagez cet article !