RSF au FIFDH : table ronde “La liberté d’expression hier et aujourd’hui”

RSF au FIFDH : table ronde “La liberté d’expression hier et aujourd’hui”

Dans le cadre du FIFDH hors les murs, est organisé au Théâtre de Carouge* une table ronde sur la liberté d’expression.

Qu’il s’agisse du Tartuffe de Molière qui pose avec acuité la question de la liberté d’expression et du rapport de l’artiste au pouvoir, ou qu’il s’agisse de la scène politique et culturelle actuelle dans le monde, la liberté d’expression fait plus que jamais débat.

Avec:

  • Dominique Ziegler, écrivain, dramaturge et metteur en scène
  • Gérard Tschopp, Président de Reporters sans frontières Suisse
  • Guillaume Chenevière, modérateur

En marge de la pièce OMBRES SUR MOLIÈRE
Texte et mise en scène de Dominique Ziegler

*Théâtre de Carouge
Entrée libre
13 mars, 20h

Salle Gérard Carrat
57 rue Ancienne
Carouge

2 février : Une journée noire pour la presse romande

2 février : Une journée noire pour la presse romande

Ce jeudi 2 février 2017 représente un jour sombre pour la presse suisse et romande en particulier. Avec la dernière parution de l’Hebdo, le public romand se retrouve orphelin, privé du seul magazine hebdomadaire d’information, alors que la rédaction du Temps va être confrontée à une nouvelle restructuration drastique.

La disparition de l’Hebdo porte une atteinte grave à la diversité et au pluralisme de la presse. RSF Suisse exprime sa sympathie et sa solidarité au personnel de l’Hebdo et du Temps. RSF Suisse exhorte l’éditeur Ringier Axel Springer à assumer ses responsabilités à l’égard des personnes affectées par la disparition de l’Hebdo et la restructuration du Temps et à ne pas fermer la porte à une reprise/relance du magazine.

Il ne s’agit pas de sous-estimer les difficultés et les défis que doit affronter la presse écrite. Notre démocratie a pourtant plus que jamais besoin d’une presse libre et indépendante. RSF Suisse appelle donc les pouvoirs publics – à tous les niveaux – à étudier et mettre en oeuvre rapidement des mesures originales de soutien à la presse écrite, sans affecter l’indispensable indépendance des rédactions.