Le lendemain de la libération de Liu Xia, la Chine condamne un célèbre journaliste-citoyen à finir ses jours en prison

Le lendemain de la libération de Liu Xia, la Chine condamne un célèbre journaliste-citoyen à finir ses jours en prison

Actualités

Les autorités chinoises ont condamné, mercredi 11 juillet, le journaliste-citoyen Qin Yongmin, 64 ans, à 13 ans de prison pour “subversion”. Reporters sans frontières (RSF) appelle la communauté internationale à se mobiliser pour que les autorités chinoises reviennent sur cette sentence indigne, la plus lourde prononcée en Chine depuis 15 ans pour ce type d’accusation.

Un jour après avoir libéré Liu Xia, la veuve du prix Nobel de la paix et 

Lire l’article sur RSF MondeLe lendemain de la libération de Liu Xia, la Chine condamne un célèbre journaliste-citoyen à finir ses jours en prison

RSF présent à Paléo 2018

RSF présent à Paléo 2018

Cette année encore, RSF Suisse sera présent à Paléo du 17 au 22 juillet 2018, avec un stand destiné à sensibiliser le public à la cause de la liberté de l’information, en mettant tout particulièrement l’accent sur les problèmes liés à la désinformation. Les festivaliers pourront tenter de remporter des lots en jouant à notre quizz axé sur le thème des “FAKE NEWS”.

Par ailleurs l’utilisation d’un fond vert nous permettra de prendre des personnes en photo et de substituer au fond vert un arrière plan de leur choix et sur lequel nous ajouterons un slogan sur la liberté d’expression  ; ainsi modifiées les photos seront ensuite partagées sur les réseaux sociaux.

Venez nous rencontrer et participer au Quizz, notre stand situé dans l’Entre Deux Mondes est le no 318.

43e PaléoFestival Nyon

du 17 au 22 juillet 2018

Stand 318, zone Entre Deux Mondes

Libye – «Les nouvelles règles imposées par Tripoli mettent la vie des journalistes en danger »

Libye – «Les nouvelles règles imposées par Tripoli mettent la vie des journalistes en danger »

Actualités

Depuis le 30 mars 2016 et l’arrivée au pouvoir du Premier ministre Fayez al-Sarraj, la presse étrangère subit une très forte dégradation de ses conditions de travail en Libye. La diffusion du reportage de la CNN sur l’esclavage des migrants dans le pays en novembre 2017 a provoqué une réaction démesurée des autorités et aggravé encore davantage les atteintes à la liberté d’information. Reporters sans frontières (RSF) demande au gouvernement d’entente nationale de cesser d’entraver le travail des journalistes internationaux et libyens, correspondants de médias étrangers.

L’administration Sarraj, au pouvoir en Libye depuis le 30 mars 2016, se montrait déjà hostile à l’égard des journalistes travaillant pour la presse internationale.

Lire l’article sur RSF MondeLibye – «Les nouvelles règles imposées par Tripoli mettent la vie des journalistes en danger »

La libération de Liu Xia ne doit pas occulter le sort des autres défenseurs de la liberté de l’information détenus en Chine

La libération de Liu Xia ne doit pas occulter le sort des autres défenseurs de la liberté de l’information détenus en Chine

Actualités

Les autorités chinoises ont enfin libéré Liu Xia, veuve du prix Nobel de la paix et prix RSF Liu Xiaobo, mort l’an dernier en détention. Reporters sans frontières (RSF) appelle la communauté internationale à ne pas oublier que plus de 50 défenseurs de l’information sont encore détenus en Chine.

Les autorités chinoises ont enfin libéré ce mardi matin Liu Xia, 57 ans, veuve de Liu Xiaobo, prix Nobel de la paix et

Lire l’article sur RSF MondeLa libération de Liu Xia ne doit pas occulter le sort des autres défenseurs de la liberté de l’information détenus en Chine

Liu Xia darf China endlich verlassen

Liu Xia darf China endlich verlassen

Reporter ohne Grenzen (ROG) ist erleichtert über die Ausreise der chinesischen Künstlerin, Fotografin und Dichterin Liu Xia. Nach rund acht Jahren unter Hausarrest hat China die Witwe des Friedensnobelpreisträgers Liu Xiaobo zur medizinischen Behandlung nach Deutschland ausreisen lassen. Sie wird noch am Dienstagnachmittag (10.07.) in Berlin erwartet.

„Liu Xia hat kein Verbrechen begangen. Sie stand unter Hausarrest, weil sie die Frau des bekannten Regimekritikers Liu Xiaobo war. Ihre Ausreise war längst überfällig“, sagte ROG-Geschäftsführer Christian Mihr. „Es wird höchste Zeit, dass auch die chinesische Journalistin Gao Yu endlich ausreisen darf.“

Liu Xia leidet aufgrund der Isolation und Schikanen durch die Behörden an Depressionen und einer Herzerkrankung. Sie steht seit 2010 unter Hausarrest, obwohl sie nie angeklagt oder von einem Gericht verurteilt wurde. In dem Jahr war ihr Mann Liu Xiaobo, der sich unermüdlich für Meinungsfreiheit eingesetzt hat, in seiner Abwesenheit mit dem Friedensnobelpreis ausgezeichnet worden.

Im Juli vergangenen Jahres starb der seit 2008 inhaftierte Dissident, kurz nachdem er aus dem Gefängnis in ein Krankenhaus verlegt worden war. Ende Mai war bei ihm Leberkrebs im Endstadium diagnostiziert worden. Trotz seines Zustands hatten ihm die chinesischen Behörden die Ausreise verweigert. Im Jahr 2004 erhielt Liu für sein Engagement für eine freie Presse den ROG-Menschenrechtspreis.

Auch die schwerkranke Journalistin Gao Yu darf seit Anfang 2016 nicht zur medizinischen Behandlung im Ausland ausreisen. Die bekannte Regimekritikerin und ehemalige Deutsche-Welle-Autorin war 2015 wegen vermeintlichen Verrats von Staatsgeheimnissen zu einer Haftstrafe verurteilt und später in den Hausarrest entlassen worden.

Nach ROG-Informationen stellten die Behörden Gao und ihrem Sohn Zhao Meng Ende 2015 Reisepässe aus. Zudem erhielten beide deutsche Visa. Kurz vor der geplanten Ausreise signalisierten die Behörden Gao jedoch, dass zunächst die Führung der Kommunistischen Partei grünes Licht geben müsse .

Auf der Rangliste der Pressefreiheit steht China auf Platz 176 von 180 Staaten. In keinem Land sitzen mehr Medienschaffende wegen ihrer Arbeit in Haft als in China. Das Regime der Kommunistischen Partei verweigert inhaftierten Kritikern vorsätzlich eine angemessene Gesundheitsversorgung und nimmt in Kauf, dass sie in an den Folgen sterben. Weitere Informationen über die Lage der Pressefreiheit finden Sie unter www.reporter-ohne-grenzen.de/china

Lesen Sie den Artikel auf ROG WeltLiu Xia darf China endlich verlassen

Quinze ans après la mort de Zahra Kazemi, ses tortionnaires bénéficient toujours d’une impunité totale

Quinze ans après la mort de Zahra Kazemi, ses tortionnaires bénéficient toujours d’une impunité totale

Actualités

A l’occasion du 15e anniversaire de la mort de Zahra Kazemi, photographe irano-canadienne décédée des suites de mauvais traitements subis dans la prison d’Evin, Reporters sans frontières (RSF) condamne l’impunité totale dont bénéficient ses tortionnaires. Parmi eux, l’ancien procureur de Téhéran, Saïd Mortazavi, responsable de plusieurs crimes contre des journalistes et journalistes-citoyens, appelé le célèbre ‘soldat’ du prédateur de la liberté d’information Ali Khamenei.

Il y a 15 ans, la photographe irano-canadienne

Lire l’article sur RSF MondeQuinze ans après la mort de Zahra Kazemi, ses tortionnaires bénéficient toujours d’une impunité totale

Pays-Bas: RSF dénonce  des attaques répétées au secret des sources des journalistes

Pays-Bas: RSF dénonce  des attaques répétées au secret des sources des journalistes

Actualités

Le procureur d’Amsterdam a reconnu jeudi 5 juillet avoir espionné une conversation entre un journaliste et sa source dans une enquête récente, au mépris des règles de procédure. C’est la troisième fois en l’espace de quelques mois que la justice néerlandaise porte atteinte au secret des sources des journalistes. RSF appelle les autorités à respecter les procédures afin d’éviter de nouvelles dérives.

Selon une information révélée par la télévision publique NOS le 5 juillet dernier et confirmée quelques heures plus tard par le bureau du procureur d’Amsterdam, les services du procureur au

Lire l’article sur RSF MondePays-Bas: RSF dénonce  des attaques répétées au secret des sources des journalistes