Projet de coopération entre RSF Suisse et Radio Darik

Projet de coopération entre RSF Suisse et Radio Darik

RSF Suisse a été choisi pour réaliser le projet de coopération “Democracy is a process” avec Radio Darik, une radio privée établie à Sofia, la capitale bulgare, et l’un des rares médias indépendants de la Bulgarie.

Financé par la DDC, ce projet comprend plusieurs volets qui ont pour objectif de promouvoir la liberté de l’information. Thérèse Obrecht Hodler, notre ancienne présidente, avait lancé le projet et en assume la coordination.

Un premier atelier a eu lieu à Sofia à la mi-novembre, avec deux formateurs, Gérard Tschopp, président de RSF Suisse, ainsi que Gille Labarthe, assistant-doctorant à l’AJM (Université de Neuchâtel). Il était consacré notamment aux droits et devoirs du journaliste, aux techniques de l’enquête, au pluralisme des médias, au financement et à l’indépendance su service public.

Un deuxième atelier sur la sécurité de l’information électronique a lieu du 26 au 28 novembre avec deux spécialistes en sécurité informatique, Stéphane Koch, membre du comité de RSF Suisse et fondateur d’inteligentzia.net ainsi que Bernd Fix, Fondation Wau Holland.

Un premier groupe de six journalistes bulgares viendra en Suisse du 30 novembre au 6 décembre pour réaliser une série d’enquêtes et de reportages sur des thèmes préparés par Marc Lettau et Martin Zimmermann, deux journalistes suisses spécialistes de la Bulgarie et bulgarophones.

Un second groupe de journalistes bulgares viendra au début de mars 2015 pour une autre série de rencontres et de reportages consacrés au fonctionnement de la démocratie suisse, à la lutte contre la corruption, à des problèmes d’écologie, à l’indépendance des médias, au système d’apprentissage, au plurilinguisme et aux minorités etc.

Pour RSF Suisse, ce projet est une occasion de transmettre nos principes et notre savoir-faire sur le plan pratique à des confrères et consœurs de Bulgarie, le pays le plus mal classé d’Europe en matière de liberté de presse.

12 novembre – Soirée RSF à Chêne Bourg-Genève : Ukraine : terrain miné pour les journalistes

12 novembre – Soirée RSF à Chêne Bourg-Genève : Ukraine : terrain miné pour les journalistes

Cette soirée permet de prendre connaissance des dernières évolutions de la situation en Ukraine.

Mercredi 12 novembre 2014

Salle Point Favre
Avenue F.-A. Grison 6, Chêne-Bourg
(Tram 12 ou bus 31, arrêt Place Favre)

18h30 :  Accueil
Présentation du nouvel album édité par Reporters sans frontières Suisse «Les Grands Reportages pour la liberté de l’information 2014».

Ce magazine vous invite à prendre un peu de recul et, grâce à la série de grands reportages que nous vous proposons, à tenter de mieux cerner les enjeux de certains conflits et les évolutions d’autres pays, dont l’Ukraine. Il revient aussi sur les « Ennemis d’Internet » et sur l’étrange connivence que la Suisse entretient avec la NSA. Un hommage tout particulier est rendu à notre consoeur Anja Niedringhaus, assassinée le 4 avril dernier en Afghanistan.

19h00 :  Projection (50’) du documentaire « Ukraine, extrême révolution » d’Isabelle Ducret et Steven Artels. Présentation d’Isabelle Ducret.

Une équipe de Temps Présent a filmé les héros des barricades de la place Maydan à Kiev, les ultra-nationalistes de droite du mouvement «Pravy Sektor». On les a traités de « fascistes », eux refusent de rendre les armes et ils se sentent trahis par le gouvernement transitoire d’Ukraine.
Ces hommes déterminés veulent « purger une fois pour toutes » le pays des reliquats de l’ancien régime quitte à user de méthodes radicales.
Campement des forces d’autodéfense à Maidan @ RTS/Raphaël Crohas Reportage en pleine tension au cœur de ce mouvement d’extrême-droite.

20h00 :  Débat (60’) animé par Gérard Tschopp – président de RSF Suisse – sur la propagande, les manipulations et les violations de la liberté  de la presse en Ukraine.  Avec Gaëtan Vannay, chef rubrique internationale RTS radio, Johann Bihr,  responsable du bureau Russie et ex-URSS de RSF.

Les conditions de travail des journalistes sont particulièrement difficiles depuis que les affrontements entre autorités centrales et rebelles anti-Kiev dans l’est du pays ont viré au conflit armé. La violence dont sont victimes les journalistes atteint des niveaux sans précédent.

21h15 :  Vente aux enchères d’une photo de Thomas Kern, photoreporter de renom.