Conférence de Bahreïn : des articles critiques bloqués en Jordanie

Conférence de Bahreïn : des articles critiques bloqués en Jordanie

Actualités

Alors que s’est tenue la conférence de Bahreïn cette semaine pour tenter de relancer le processus de paix au Proche-Orient, au moins trois journalistes ont vu leurs publications censurées, notamment en Jordanie. RSF dénonce ce contrôle visant à dissimuler les voix critiques sur un choix politique contesté.

La conférence de Manama (Bahreïn), démarrée le mardi 25 juin et annoncée par Donald Trump comme “l’accord du siècle” pour la paix au Proche-Orient, a suscité un vif débat au sein de la presse du Mo

Lire l’article sur RSF MondeConférence de Bahreïn : des articles critiques bloqués en Jordanie

RSF Suisse condamne l’agression d’un journaliste  de la RTS à Genève

RSF Suisse condamne l’agression d’un journaliste de la RTS à Genève

Reporters sans frontières (RSF) Suisse condamne fermement l’agression d’un journaliste de la RTS mercredi à Genève, lors d’un rassemblement d’opposants au régime du président camerounais Paul Biya.

L’organisation de défense des journalistes attend des autorités suisses qu’elles donnent à cette atteinte inadmissible à la liberté d’informer toutes les suites qui s’imposent en dépit des difficultés juridiques et diplomatiques qui pourraient survenir.

Les faits se sont déroulés devant l’hôtel Intercontinental où séjournerait le chef d’Etat africain, selon les informations de la RTS. Alors qu’une dizaine d’opposants au régime s’étaient rassemblés devant l’établissement, sur la voie publique, plusieurs hommes sont sortis de l’hôtel et se sont précipités sur eux pour les disperser.

Sur place pour couvrir le rassemblement, le journaliste était en train de filmer la scène lorsqu’il a été agressé par ces mêmes hommes, qu’il a immédiatement supposé être les gardes du corps du président camerounais.

Alors même qu’Adrien Krause leur avait indiqué être présent en tant que journaliste, ses agresseurs lui ont violemment arraché son sac à dos, lui causant des hématomes, et se sont emparés de son téléphone portable et de son portemonnaie.

Même si ce matériel a pu être restitué intégralement au journaliste après l’intervention des forces de l’ordre, RSF Suisse déplore que deux policiers ayant assisté à la scène ne soient pas intervenus immédiatement pour empêcher de tels agissements de se produire.

Nous alertons également sur le risque extrêmement important que la saisie même momentanée d’un téléphone portable par des personnes non autorisées fait courir au secret et à la protection des sources du journaliste concerné. Dans une telle hypothèse, des investigations devraient être systématiquement entreprises pour vérifier qu’aucun accès indu n’a été pratiqué.

Nous saluons en revanche la réaction ferme et rapide du Département fédéral des affaires étrangères, qui est intervenu directement auprès des autorités camerounaises. C’est en condamnant de tels actes avec toute la fermeté voulue que la Suisse montrera le mieux son attachement aux libertés d’informer et de manifester, toutes deux indispensables au fonctionnement de la démocratie et de l’Etat de droit.

Un an après la fusillade au “Capital Gazette” son rédacteur en chef partage ses réflexions sur la liberté de la presse

Un an après la fusillade au “Capital Gazette” son rédacteur en chef partage ses réflexions sur la liberté de la presse

Actualités

Le 28 juin 2018, un tireur ouvrait le feu dans la rédaction du Capital Gazette, à Annapolis, capitale du Maryland. Un an après, Reporters sans frontières (RSF) publie une tribune exclusive du rédacteur en chef du quotidien régional, Rick Hutzell, dans laquelle il confie ses réflexions sur la liberté de la presse depuis cette tragédie. Cinq membres de sa rédaction ont péri dans cette fusillade, la plus meurtrière des attaques ciblées contre des journalistes dans l’histoire des Etats-Unis. Le pays a depuis chuté à la 48e place sur 180 pays dans notre dernier classement sur la liberté de la presse dans le monde. Depuis ce jour de 2018, 51 journalistes ont été tués, tous pays confondus, pour avoir simplement voulu informer.

Un an après, par Rick Hutzell, rédacteur en chef du Capital Gazette  

 

Lire l’article sur RSF MondeUn an après la fusillade au “Capital Gazette” son rédacteur en chef partage ses réflexions sur la liberté de la presse

Soudan : un dictateur est parti, mais la politique de prédation des médias lui survit

Soudan : un dictateur est parti, mais la politique de prédation des médias lui survit

Actualités

Deux mois et demi après la chute d’Omar el-Béchir et alors que les négociations concernant la formation d’un conseil de transition s’enlisent depuis plusieurs semaines, Reporters sans frontières (RSF) demande au régime militaire actuellement aux commandes du Soudan de rompre avec la censure et le musèlement des médias caractéristiques de l’ancien régime.

Omar el-Béchir a été renversé le 11 avril dernier, mais sa politique de répression contre la presse indépendante continue.

Lire l’article sur RSF MondeSoudan : un dictateur est parti, mais la politique de prédation des médias lui survit

Gabon : RSF appelle à la réforme de la HAC, “bourreau des médias gabonais”

Gabon : RSF appelle à la réforme de la HAC, “bourreau des médias gabonais”

Actualités

Faisant suite à une énième suspension arbitraire d’un média par la Haute autorité de la communication (HAC) du Gabon, Reporters sans frontières (RSF) demande une réforme du fonctionnement de l’organe de régulation des médias afin qu’il remplisse son rôle originel de défendre la liberté de la presse plutôt que les intérêts du pouvoir.

La “HACHE”.

Lire l’article sur RSF MondeGabon : RSF appelle à la réforme de la HAC, “bourreau des médias gabonais”

Egypte : le journal Tahrir News forcé de fermer ses portes

Egypte : le journal Tahrir News forcé de fermer ses portes

Actualités

Le journal privé Tahrir News a annoncé sa fermeture prochaine du fait du blocage de son site internet depuis deux mois. Reporters sans frontières (RSF) déplore les blocages répétés des autorités égyptiennes qui forcent les médias à abandonner leurs activités.

Bloqué en Egypte depuis le 9 mai 2019, le journal Tahrir News a an

Lire l’article sur RSF MondeEgypte : le journal Tahrir News forcé de fermer ses portes

Les Talibans menacent de désigner les médias afghans comme des cibles militaires

Les Talibans menacent de désigner les médias afghans comme des cibles militaires

Actualités

Reporters sans frontières (RSF) dénonce les graves menaces proférées contre les médias par les Talibans et appelle le gouvernement afghan et l’émissaire américain pour l’Afghanistan, Zalmay Khalilzad, à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les journalistes.

Lire l’article sur RSF MondeLes Talibans menacent de désigner les médias afghans comme des cibles militaires

Albanie : conclusions d’une mission conjointe pour la défense de la liberté de la presse

Albanie : conclusions d’une mission conjointe pour la défense de la liberté de la presse

Actualités

Nous avons mené une mission internationale d’étude en Albanie du 18 au 21 juin 2019, dans le but de recueillir des informations sur les menaces qui pèsent sur la liberté d’expression et la liberté de la presse et faire valoir nos préoccupations auprès de représentants du gouvernement albanais. La mission était composée de plusieurs organisations dont Reporters sans frontières (RSF) , le Centre Européen pour la liberté de la presse et des médias (ECPMF), ARTICLE 19, le comité pour la protection des journalistes (CPJ), la Fédération Européenne des Journalistes (EFJ), l’International Press Institute (IPI), et South East Media Organisation (SEEMO).

Lire l’article sur RSF MondeAlbanie : conclusions d’une mission conjointe pour la défense de la liberté de la presse