Actualités

Le journaliste d’investigation monténégrin Jovo Martinovic s’est vu infliger une peine de 18 mois de réclusion criminelle pour avoir voulu enquêter sur le trafic d’armes dans les Balkans. Reporters sans frontières (RSF) condamne un verdict inique et appelle les institutions internationales à réagir pour ne pas cautionner une flagrante violation de la liberté d’informer.

La cour suprême du Monténégro a condamné le 15 janvier 2019 le journaliste monténégrin Jovo Martinovic à 18 mois de prison pour trafic de marijuana et association de malfaiteurs malgré des preuves

Lire l’article sur RSF Monde18 mois de prison : RSF dénonce le verdict inique qui frappe le journaliste monténégrin Jovo Martinovic