A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, Reporters sans frontières (RSF) lance une campagne de communication pour lutter contre la désinformation, avec le film “#FightFakeNews” (voir la Vidéo  )

La lutte contre la désinformation est l’un des enjeux majeurs de la défense du journalisme. A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le 3 mai 2018, Reporters sans frontières (RSF) lance un film de mobilisation contre les “fake news”, intitulé “#FightFakeNews”. Réalisé par l’agence BETC, ce spot met en parallèle les ravages humains des contrefaçons de produits industriels ou pharmaceutiques et les ravages politiques de la “contrefaçon” de l’information. Au contraire des contrefaçons classiques, dont les conséquences sur la santé ou l’environnement sont visibles et mesurables, le phénomène des “fake news” sape les fondements de la démocratie.

“Les contenus produits de façon rigoureuse et honnête subissent de plus en plus la concurrence déloyale de contenus sponsorisés, de propagande et de rumeurs, déclare Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières. Comme le prouvent les études, les informations fausses circulent plus aisément que celles qui sont dignes de confiance, à cause des biais cognitifs des êtres humains. Nous ne saurions rester passifs devant les dangers pour la sincérité du débat public et donc pour la démocratie. RSF travaille à promouvoir concrètement la liberté, l’indépendance et le pluralisme du journalisme.”

Cette campagne à destination du grand public, pouvant être diffusée tant par les chaînes de télévision que sur les réseaux sociaux et tous les sites Internet qui le souhaitent, est lancée une semaine après la publication par RSF du Classement mondial de la liberté de la presse 2018 et moins d’un mois après le lancement officiel de la “Journalism Trust Initiative”, un dispositif d’autorégulation des médias visant à renforcer le journalisme dans le nouvel écosystème de l’information, proposé par RSF et ses partenaires, l’Agence France-Presse (AFP), l’Union européenne de radio-télévision (UER) et le Global Editors Network (GEN).

Le film “#FightFakeNews” existe en deux versions, d’une durée respective de 30 et 50 secondes.