A la veille de son procès, Erol Önderoglu, représentant de RSF en Turquie, a fait le point sur la situation en Turquie peu après la publication de son rapport « Turquie : Etat d’urgence, Etat d’arbitraire ». Placé en détention provisoire 10 jours pour avoir participé à une opération de solidarité avec le journal Özgür Gündem, Erol a été libéré le 30 juin grâce à un soutien massif d’ONG, associations, personnalités médiatiques. Son procès s’est ouvert à Istanbul le 8 novembre, il est repoussé au 11 janvier. Aux côtés de RSF, les collègues et amis d’Erol Önderoglu demandent l’abandon des poursuites et appellent à rester mobilisés.

Cette conférence a permis par ailleurs à RSF Suisse de présenter son nouvel album, Les Grands Reportages pour la liberté de l’information 2016 dont le fil rouge est les crises migratoires