Actualités

L’un des leaders de l’opposition a publié le numéro de portable d’une journaliste sud-africaine en l’accusant d’espionnage, provoquant un déferlement de messages insultants et menaçants à son encontre. A moins de deux mois des élections générales, Reporters sans frontières (RSF) appelle les autorités à mener une enquête sérieuse pour sanctionner les auteurs de ce déferlement de haine contre cette journaliste.

SMS insultants, appels anonymes menaçants et messages de haine sur les

Lire l’article sur RSF MondeAfrique du sud : une journaliste menacée et harcelée par un leader de l’opposition