Actualités

Reporters sans frontières (RSF) se réjouit de la libération du directeur de sites d’information Adlène Mellah mais dénonce la décision de la justice algérienne de ne pas avoir abandonné toutes les charges qui pèsent contre lui et de l’avoir condamné à une peine avec sursis.

Après plus d’un mois derrière les barreaux et une première condamnation à un an de prison ferme pour “attroupement illégal”, le directeur des sites d’information en ligne

Lire l’article sur RSF MondeAlgérie : libération du journaliste Adlène Mellah qui reste condamné et poursuivi