Actualités

L’ancien dirigeant de la CRTV, la télévision publique camerounaise, est appelé à comparaître pour une nouvelle audience, après 14 renvois consécutifs, le 4 décembre prochain. Reporters sans frontières (RSF) demande la remise en liberté immédiate de ce journaliste dont la détention provisoire s’éternise depuis le 29 juillet 2016.

Le 4 décembre, le tribunal criminel spécial (

Lire l’article sur RSF MondeCameroun : RSF demande aux autorités de mettre fin à la cabale judiciaire contre Amadou Vamoulké