Actualités

Confrontées à une crise financière sans précédent depuis plus de quinze ans, les autorités turques cherchent des coupables. Reporters sans frontières (RSF) craint que les journalistes indépendants soient de nouveau désignés comme des boucs émissaires et appelle à la restauration de l’État de droit.

C’est devenu une habitude : face aux mauvaises nouvelles, les autorités turques tirent sur le messager.

Lire l’article sur RSF MondeCrise financière en Turquie : “restaurer l’État de droit plutôt que lancer une nouvelle chasse aux sorcières”