Actualités

Le régime iranien renforce sa censure sur le web. Plusieurs journalistes s’exprimant sur les réseaux sociaux viennent d’être condamnés à de lourdes peines de prison et à des coups de fouet. Reporters sans frontières (RSF) dénonce la répression engagée par les autorités Iraniennes contre la liberté d’information sur le net.

Dix ans de prison ferme pour un tweet.

Lire l’article sur RSF MondeDes journalistes iraniens condamnés à la prison et à des coups fouet pour des tweets