Actualités

La nouvelle de la condamnation du journaliste d’investigation et chercheur Ismaïl Alexandrani à 10 ans de prison par une cour martiale était démentie le jour même par le porte-parole des forces armées égyptiennes. Le principal intéressé, qui n’a pas assisté à l’audience, a affirmé ne pas avoir été informé de cette décision. Reporters sans frontières demande aux autorités de clarifier la situation et de le libérer au plus vite.

Lire l’article sur RSF MondeEgypte : Ismaïl Alexandrani condamné à dix ans de prison sans en être informé directement