Actualités

Le photojournaliste égyptien Mahmoud Abou Zeid dit Shawkan a enfin pu retrouver les siens après plus de cinq ans et demi derrière les barreaux. Reporters sans frontières se félicite de cette libération mais dénonce le fait qu’elle ne soit pas totale : Shawkan doit encore passer 12 heures par jour au poste de police pendant cinq ans.

Plus de cinq ans et demi après son arrestation alors qu’il s’apprêtait à

Lire l’article sur RSF MondeEgypte : Shawkan sorti de prison, mais en liberté surveillée