Si Xavier Colin, Esther Mamarbachi et Darius Rochebin étaient bâillonnés ?

Reporters sans frontières Suisse souhaite sensibiliser le grand public à la journée internationale de la liberté de la presse et lui faire prendre conscience de la gravité des atteintes à la liberté d’informer.

Avec la complicité de la RTS, les photos ont été réalisées le 2 mai, sur le stand de la RTS au Salon du livre. Le photoreporter Reto Albertalli, de l’agence Phovea, a fait les prises de vue (visionnez le making of).

Les photos de ces trois journalistes de renom sont mises à disposition des médias qui pourront relayer l’action de Reporters sans frontières à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse.

Depuis 1992, Reporters sans frontières publie chaque 3 mai la liste des « Prédateurs de la liberté de la presse » : hommes politiques, dirigeants d’institutions d’État, chefs religieux, milices et organisations criminelles qui s’attaquent directement aux journalistes.

Cette année, pour la première fois, RSF publie une liste de « 100 héros de l’information ». Dotés d’un courage exemplaire, ces “100 héros” contribuent, par leur travail ou leur combat, à promouvoir la liberté prévue par l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, celle de “chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit”.

La liberté d’information est le fondement de toute démocratie. Pourtant, près de la moitié de la population mondiale n’a toujours pas accès à une information libre.

Plus de 733 journalistes ont été tués depuis 10 ans. Depuis le début de l’année, on compte déjà 16 journalistes tués et 164 emprisonnés pour avoir fait leur métier.

Xavier Colin, journaliste RTS, producteur et présentateur de l’émission Géopolitis  Esther Mamarbachi, journaliste RTS, productrice et présentatrice de l’émission Infrarouge Darius Rochebin, journaliste RTS, présentateur du journal télévisé, le 19h30