Actualités

Reporters sans frontières (RSF) dénonce une campagne menée sur les réseaux sociaux visant à discréditer un groupe de presse réputé pour son indépendance et appelle les autorités à ouvrir une enquête pour identifier et sanctionner leurs auteurs.

Depuis le jeudi 6 juin, plusieurs milliers de messages contenant le hashtag #NationMediaGarbage, en référence au Nation Media Group (NMG) –premier groupe de presse privé du Kenya- ont circ

Lire l’article sur RSF MondeKenya: un groupe de médias trollé par des activistes proches du pouvoir