Actualités

Interdits de diffuser les résultats partiels du scrutin, des journalistes ont également été empêchés de couvrir les opérations de dépouillement. Reporters sans frontières (RSF) s’inquiète des limitations croissantes au travail des médias en Egypte.

Après avoir été interdits de diffuser les résultats partiels du référendum constitutionnel qui s’est tenu en Egypte du 20 au 22 avril par l’Autorité nationale des élections (ANE), l’instance chargé

Lire l’article sur RSF MondeLa couverture du référendum constitutionnel en Egypte sous surveillance