Actualités

Un célèbre journaliste proche de l’opposition a été sérieusement blessé par une centaine de militants du parti au pouvoir qui s’en sont pris à lui. Dans un contexte de précampagne électorale, Reporters sans frontières (RSF) appellent les autorités bangladaises à prendre des mesures pour mieux garantir la sécurité de tous les journalistes du pays.

La police n’a rien fait pour le protéger.

Lire l’article sur RSF MondeLe journaliste bangladais Mahmudur Rahman victime d’un lynchage prémédité