Actualités

Une audience prévue lundi 9 juillet à Rangoon doit décider si les deux journalistes de Reuters, emprisonnés pour avoir enquêté sur un massacre de Rohingyas, devront subir un procès. Reporters sans frontières (RSF) exige leur libération immédiate et inconditionnelle.

C’est une décision lourde de conséquence que doit prendre le juge Ye Lwin lundi prochain.

Lire l’article sur RSF MondeLe procès des journalistes Kyaw Soe Oo et Wa Lone, un test pour la démocratie birmane