Actualités

C’est avec un profond soulagement que Reporters sans frontières (RSF) accueille la nouvelle de la libération, ce matin, des deux journalistes de Reuters. L’organisation salue une victoire pour la liberté de la presse et le journalisme d’investigation en Birmanie et dans le monde entier.

Ils auront passé 511 jours loin de leur famille, pour avoir osé enquêter sur le sujet interdit du génocide des Rohingyas.

Lire l’article sur RSF MondeLes journalistes birmans Wa Lone et Kyaw Soe Oo enfin libres, une victoire pour le journalisme d’investigation