Actualités

Menaces, intimidations, interpellations, poursuites judiciaires, refus d’autorisations et d’interviews, saisies de matériel, expulsions… A l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés le 20 juin 2018, Reporters sans frontières (RSF) dénonce les obstacles délibérément mis en place par les Etats pour entraver la couverture médiatique de la plus grave crise humanitaire du début du XXIe siècle.

Lire l’article sur RSF MondeLes routes de l’exil : un chemin semé d’embûches y compris pour les journalistes