Actualités

Dans un courrier adressé au Procureur général des Philippines, Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) s’associent pour exiger la fin du harcèlement orchestré depuis plus d’un an à l’encontre du site d’information Rappler et de sa directrice, la journaliste Maria Ressa.

RSF publie le contenu de la lettre dans sa version originale.

Lire l’article sur RSF MondeLettre ouverte : RSF et le CPJ exigent des autorités philippines la fin du harcèlement contre Rappler