Actualités

Des individus non identifiés ont détruit les câbles des émetteurs la radio privée Joy-FM, réputé très critique vis-à-vis de l’administration du président George Weah. Reporters sans frontières (RSF) dénonce une volonté de censurer les critiques.

L’attaque a eu lieu vers, mardi, à 2 heures du matin, alors que la Joy FM diffusait son émission de nuit régulière.

Lire l’article sur RSF MondeLiberia : RSF dénonce une volonté de réduire au silence les voix critiques