Actualités

La proposition de loi “visant à renforcer et garantir le maintien de l’ordre public lors des manifestations”, dite “loi anticasseurs”, sera examinée en 2e lecture au Sénat mardi 12 mars. Le texte pose l’interdiction de principe de la dissimulation du visage dans les manifestations. Cette interdiction pouvant porter atteinte au principe de liberté d’informer, Reporters sans frontières (RSF) demande aux parlementaires de retravailler cet article.

Adoptée en 1ere lecture au Sénat en octobre 2018, puis à l’Assemblée en février 2019, la proposition de loi “anticasseurs” va être examinée en 2e lecture par les Sénateurs mardi 12 mars.

Lire l’article sur RSF MondeLoi “anticasseurs” : RSF demande que la liberté de la presse ne fasse pas les frais d’une loi de circonstance