Actualités

La cour d’appel de Casablanca a condamné, le 28 juin en fin de soirée, le journaliste Hamid el Mahdaoui à trois ans de prison ferme pour “non dénonciation de l’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat”. Reporters sans frontières (RSF) dénonce un verdict inique.

Après neuf mois de procès, le verdict est tombé.

Lire l’article sur RSF MondeMaroc : RSF dénonce une condamnation inique dans le procès de Hamid el Mahdaoui