Actualités

Alors qu’il aurait dû retrouver la liberté depuis un an, le blogueur mauritanien Mohamed Cheikh Ould Mohamed, condamné à la peine de mort pour apostasie en 2014, peine commuée à deux ans de prison le 9 novembre 2017, est toujours détenu dans un lieu secret. Reporters sans frontières (RSF) se joint à 31 autres organisations de défense des droits de l’Homme pour demander sa libération immédiate.

Lire le communiqué conjoint ci-dessous

Lire l’article sur RSF MondeMauritanie: RSF et plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme demandent la libération immédiate de Mohamed Cheikh Ould Mohamed