Actualités

Reporters sans frontières (RSF) demande que les charges fictives pesant sur deux journalistes mozambicains soient abandonnées. Ils avaient été arrêtés en début d’année pour leur couverture de l’insurrection islamiste dans le nord-est du pays.

Après plus de quatre mois derrière les barreaux, Amade Abubacar, reporter pour la télévision locale Nacedje de Macomia et son confrère et collègue Germano Daniela

Lire l’article sur RSF MondeMozambique : deux journalistes remis en liberté provisoire après plusieurs mois de détention