Actualités

A l’occasion d’un débat le 25 février au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU en présence du Groupe d’experts sur le Yémen, Reporters sans frontières (RSF) a condamné les violations de la liberté de la presse commises par tous les acteurs du conflit armé et a réitéré son appel à libérer l’ensemble des journalistes détenus, notamment quatre condamnés à mort par les Houthis.

RSF reproduit ci-dessous

Lire l’article sur RSF MondeNations unies : la situation de la liberté de la presse “profondément inquiétante” au Yémen, selon RSF

Partagez cet article !