Actualités

Deux journalistes du Daily Trust ont été arrêtés et des raids ont été menés par des militaires contre plusieurs rédactions du journal après la publication d’un article révélant la perte de contrôle de certaines localités dans le nord-est du pays. Reporters sans frontières (RSF) dénonce une grave atteinte à la liberté de la presse et demande aux autorités nigérianes de ne pas entraver l’exercice du journalisme dans le pays quels que soient les sujets abordés.

L’édition du 7 janvier du Daily Trust, l’un des quotidiens les plus populaires dans le nord du Nigeria, a bien failli ne jamais voir le jour.

Lire l’article sur RSF MondeNigeria : RSF dénonce une intervention militaire contre un grand quotidien privé