Actualités

Un courrier du parquet de l’Etat de Victoria, en Australie, a été envoyé à une centaine de journalistes soupçonnés d’outrage à la court pour avoir révélé des informations dans le procès du cardinal Pell, accusé d’agressions sexuelles. Ces journalistes, si ils sont reconnus coupables, encourent des peines de prison ferme. Reporters sans frontières (RSF) dénonce une grave entrave à la liberté de la presse.

Dans le cadre de la couverture du

Lire l’article sur RSF MondeOrdonnance de confidentialité en Australie : la double peine pour des dizaines de journalistes menacés de prison