Actualités

Reporters sans frontières (RSF) dénonce l’interpellation et le maintien en détention de la directrice de Rappler, à la suite d’une plainte déposée contre le site d’information la semaine dernière. L’organisation saisit le secrétaire général de l’ONU et dénonce l’acharnement continu contre Rappler et sa directrice.

Maria Ressa, la directrice du site indépendant d’information Rappler va dormir ce soir en prison.

Lire l’article sur RSF MondePhilippines : Maria Ressa gardée en détention pour diffamation