Actualités

Deux semaines après le début des manifestations contre une 5e candidature du président Abdelaziz Bouteflika, les autorités algériennes multiplient les pressions contre les journalistes et les médias. Reporters sans frontières (RSF) dénonce ces atteintes à la liberté d’informer et appelle les autorités à cesser toute entrave au travail de la presse.

Arrestations, pressions économiques, censure directe… Depuis le début des manifestations le 22 février 2019 contre un 5ème mandat présidentiel de Abdelaziz Bouteflika, scrutin prévu pour le 18 avri

Lire l’article sur RSF MondePressions sur les médias algériens : “une tentative illusoire de masquer la réalité”