71 – Brassaï, le monstre de la photographie dans le nouvel album RSF!

CHF16.00

Il y 30 ans, RSF publiait le premier numéro de sa collection 100 photos pour la liberté de la presse. Cartier-Bresson, Lartigue, Doisneau, Ronis, Capa et beaucoup d’autres icônes de la photographie du XXe siècle se sont succédées à la Une… Un artiste manquait pour compléter cette impressionnante galerie. Maître incontesté des lumières de la nuit et inlassable arpenteur de Paris, c’est à Brassaï que nous avons choisi de rendre hommage pour clôturer cette année anniversaire. Pour la première fois, des photographies choisies parmi les archives familiales présentent un Brassaï sans frontières, qui a voyagé pour la presse internationale aux États-Unis, au Maroc, en Espagne… Des images rares qui n’avaient jamais été montrées ensemble.

Brassaï, c’est le nom que s’est choisi le Hongrois Gyula Halász pour signer ses premiers tirages, en hommage à son village natal de Brassó, dans les Carpates. Celui que rien ne destinait à la photographie y arrive sur le tard, d’abord pour illustrer ses articles – il écrit pour des journaux hongrois et allemands –, puis pour immortaliser les nuits parisiennes qui le fascinent. Dans les ruelles sombres, les cafés, les bals, les maisons closes, Brassaï, « l’oeil vivant » de la photographie comme l’a si bien qualifié son ami l’écrivain Henry Miller, traque la beauté partout. À l’aise dans les soirées mondaines comme dans les bals populaires, fréquentant les artistes de Montparnasse et les canailles du quartier Italie, il a fixé pour l’éternité le Paris fiévreux des années trente.

Catégorie :

Description

 

 

Informations complémentaires

Poids 0.61 kg
Dimensions 21 × 28 × 1 cm