Actualités

Reporters sans frontières (RSF) appelle les dirigeants des 20 puissances mondiales, réunis pendant deux jours en Argentine, à ne pas normaliser leurs relations avec l’Arabie saoudite sans exiger du royaume de réelles contreparties en matière de liberté de la presse.

Alors que le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane effectue, à l’occasion du G20 qui se réunit ces vendredi 30 novembre et samedi 1er décembre à Buenos Aires,

Lire l’article sur RSF MondeRSF demande aux dirigeants du G20 de ne pas accorder “un permis de tuer” au régime saoudien