Actualités

Reporters sans frontières (RSF) a appris avec soulagement la libération conditionnelle des journalistes Abdou Semmar et Merouane Boudiaf, qui restent néanmoins poursuivis pour diffamation. L’ONG demande leur libération immédiate et sans conditions.

Le rédacteur en chef du site d’information Algérie Part, Abdou Semmar, et son collaborateur, Merouane Boudiab ont été libérés le 9 novembre 2018 en soirée à l’issue d’une audi

Lire l’article sur RSF MondeRSF demande l’abandon des charges après la libération conditionnelle des deux journalistes algériens