Actualités

Après deux incidents violents visant des journalistes hong-kongais, Reporters sans frontières (RSF) demande à Pékin de mettre un terme aux brutalités policières envers la presse.

Mercredi 16 mai, le cameraman hong-kongais Chui Chun-ming (Now TV), qui essayait de s’entretenir avec un avocat défenseur des droits humains, à Pékin, a été violemment plaqué au sol p

Lire l’article sur RSF MondeRSF dénonce la brutalité de la police chinoise à l’encontre des journalistes