Actualités

Reporters sans frontières (RSF) regrette la mise à l’écart par Séoul d’un journaliste, ancien transfuge nord-coréen, qui devait couvrir une rencontre inter-coréenne lundi dernier, et rappelle qu’une démocratie ne peut transiger avec la liberté de la presse.

Reporters sans frontières (RSF) regrette la mise à l’écart par les autorités sud-coréennes de Kim Myong-song, ancien transfuge nord-coréen devenu journaliste du quotidien conservateur sud-co

Lire l’article sur RSF MondeRSF rappelle à la Corée du Sud que la liberté de la presse ne peut souffrir d’exceptions