Reporters sans frontières (RSF) Suisse se réjouit de la décision du Tribunal fédéral intervenue hier à propos du recours de la condamnation du journaliste de la RTS pour fraude électorale.

Le Tribunal fédéral a jugé que la démarche du journaliste visait à “s’assurer, et au besoin à protéger, le bon fonctionnement de l’institution démocratique”. Il renvoie donc l’affaire au Tribunal pénal fédéral afin qu’il prononce l’acquittement.

 

On se souvient que Joël Boissard avait été condamné pour fraude électorale en 2016 alors qu’il avait voté 2 fois pour dénoncer les failles du système. Il avait alors contesté cette décision devant le Tribunal pénal fédéral, qui le condamnait en appel en avril 2017.

 

Reporters sans frontières (RSF) Suisse avait dénoncé fermement l’atteinte sérieuse à la liberté des médias et à l’information du public, jugeant qu’il s’agissait là d’une entrave à l’exercice du métier de journaliste.