Actualités

A l’approche des élections du 24 juin, l’unanimisme domine dans la presse turque. La mainmise du gouvernement sur les médias aboutit à une campagne électorale totalement déséquilibrée en faveur du pouvoir.

Les fortes turbulences économiques et sociales que traverse la Turquie ont contraint le président Erdoğan à convoquer les élections présidentielle et législatives avec près d’un an et demi d’avance

Lire l’article sur RSF MondeTurquie : les médias en ordre de bataille pour le candidat-président