Actualités

Un correspondant travaillant sur la question des réfugiés sur l’île de Lesbos a été la cible de harcèlement en ligne et de menaces verbales par des militants d’extrême droite, dont des néo-nazis du parti grec Aube Dorée. Reporters sans frontières (RSF) demande aux autorités de tout mettre en œuvre pour dissuader les mouvements extrémistes d’agresser des journalistes.

Le correspondant de l’agence de presse nationale grecque ANA-MPA et du site d’information LesvosNews.net s

Lire l’article sur RSF MondeUn journaliste grec harcelé par des militants d’extrême droite pour ses articles sur les réfugiés