Actualités

Un document publié par Reporters sans frontières (RSF) révèle la volonté des États européens de freiner l’adoption d’un texte visant à mieux prendre en compte les droits humains dans l’exportation des biens dits à double usage. Ces technologies, vendues par des entreprises européennes à des régimes autoritaires, sont utilisées pour espionner les dissidents, et notamment les journalistes.

L’Union européenne va-t-elle vraiment fermer les yeux sur l’exportation des technologies de surveillance ?

Lire l’article sur RSF MondeVentes des “armes numériques” : RSF dénonce le rétropédalage des États européens