Actualités

Dix journalistes détenus par les houthistes depuis 2015 doivent être jugés par un tribunal houthiste pour “collaboration avec l’ennemi”. Ils risquent l’exécution. Reporters sans frontières (RSF) demande l’abandon des poursuites contre eux et leur libération immédiate.

Dix journalistes détenus depuis 2015 par les houthistes, les rebelles qui contrôlent Sanaa, la capitale yéménite, risquent la peine de mort.

Lire l’article sur RSF MondeYémen : dix journalistes détenus par les houthistes risquent la peine de mort